Les blessures de l’épaule à surveiller de près !

Si les blessures de l’épaule ne sont pas les plus courantes, car localisées sur la partie supérieure du corps, elles sont néanmoins à prendre au sérieux. L’épaule est une articulation très particulière, qui nécessite d’être surveillée dès les premiers symptômes.

blessures à l'épaule

La luxation et l’instabilité

La luxation de l’épaule est le résultat d’un mouvement forcé faisant sortir la tête humérale de son logement, la glène. Chez les tennismen, cette blessure est assez fréquente, certains peuvent même se la déboiter très régulièrement, ce qui peut entrainer des lésions sérieuses.

La luxation se soigne à l’aide d’une période de repos avec immobilisation, mais dans 50 % des cas, il y a des récidives. Lorsque les récidives sont fréquentes, on parle alors d’instabilité de l’épaule. Généralement peu ou pas douloureuse, l’instabilité se soigne inéluctablement par une intervention chirurgicale.

La tendinite de la coiffe des rotateurs

Dans certaines disciplines, telles que le tennis, mais aussi l’escalade, la musculation ou encore la natation, il est possible d’être sujet à une tendinite de la coiffe des rotateurs. Il s’agit d’une inflammation de l’un ou plusieurs des 4 tendons recouvrant l’articulation.

Pour soulager une tendinite, on met l’épaule en repos, mais sans immobilisation. En effet, une épaule totalement immobilisée à l’aide d’une écharpe ou d’une attelle risque de se raidir. On préfère donc éviter les mouvements de grande amplitude et garder le bras le long du corps tout en continuant à l’utiliser.

Tendinites à répétitions ? Pensez à consulter votre dentiste !
Si vous subissez des tendinites à répétition tout en ayant la sensation de ne pas surutiliser votre articulation, n’hésitez pas à consulter votre dentiste. En effet, une infection bucco-dentaire peut parfaitement déclencher une inflammation au niveau des tendons de l’épaule.

La fracture de la clavicule

La fracture de la clavicule découle généralement d’un choc direct. Elle se manifeste par une douleur vive et un œdème, mais aussi par une incapacité à lever le bras à plus de 60° sur le côté.

Le port d’anneaux qui tiennent les épaules en arrière peut être suffisant pour permettre la guérison lorsque la fracture prend place sur la longueur de l’os. Si tel n’est pas le cas, ou si la fracture est placée sur le quart externe de la clavicule, une intervention chirurgicale est inévitable, suivie d’une immobilisation totale ou partielle le temps de la consolidation.

En cas de douleur ou de blessure à l’épaule, une bonne prise en charge est indispensable. Pour cela, Sport-Protech, le n° 1 français dans la protection et la santé du sportif, propose une large gamme d’articles pour soigner votre blessure à l’épaule ou reprendre votre activité physique dans les meilleures conditions.

Une douleur à l’épaule, qu’elle intervienne lors d’un effort important ou répété, ou simplement lors de l’usage normal, doit vous amener à consulter. Cette articulation est complexe et nécessite une bonne prise en charge pour limiter les risques de lésions répétées.

Les trois points-clés à retenir sur les blessures de l’épaule :

  • Une épaule douloureuse doit amener à consulter très rapidement ;
  • Le repos strict du bras est rarement nécessaire en cas de blessure à l’épaule ;
  • Une tendinite à l’épaule non expliquée peut avoir une origine dentaire.