Récupération : les méthodes des champions

Les athlètes de haut niveau soignent au quotidien leur récupération pour optimiser leurs performances et ne pas se blesser. Quel que soit votre niveau sportif, après un bon entraînement, votre corps est fatigué. Vous avez l’impression que vous pouvez enchaîner les efforts sans subir d’effets négatifs, mais c’est une erreur. Alors, suivez les méthodes des champions pour une récupération sans faille.

tout savoir pour une bonne récupération

Les bienfaits de la sieste pour la récupération

À l’INSEP (l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance), la sieste fait partie intégrante du programme d’entraînement des sportifs de haut niveau. Il est en effet prouvé que le sommeil est un atout déterminant dans une bonne récupération. Elle permet notamment de maximiser la concentration, la vigilance, l’attention et la reconstruction musculaire.
Quand les champions enchaînent deux séances quotidiennes de travail, une sieste de 20 à 30 minutes intègre leur routine pour optimiser leur récupération. Réalisée au moment de la digestion où la vigilance est en nette baisse, elle permet de récupérer de la séance du matin pour optimiser leurs capacités à gérer la séance de l’après-midi. Pour les sportifs amateurs, elle peut être difficilement applicable en semaine. Pour autant, rien ne vous empêche de placer vos séances les plus difficiles le week-end. Cela vous permet de pouvoir vous offrir, dans la foulée, une sieste de récupération.

L’hydratation avec des boissons lactées de récupération

L’hydratation est primordiale pour une bonne récupération, car elle permet d’éliminer les « déchets ». Les boissons lactées mises à disposition par l’INSEP et proposées aux champions réunissent tous les critères pour optimiser la récupération dans la demi-heure suivant l’effort. Elles sont notamment constituées de glucides, de protéines, de minéraux et de plus de 80 % d’eau.
Chaque athlète est suivi par une nutritionniste qui lui fixe un protocole personnalisé en fonction de son gabarit, son sexe, son sport et le type de séance réalisée. Avec pour objectif de lui donner accès la bonne quantité de cette boisson lactée pour optimiser ses performances et la qualité de sa récupération.
Pour tous ceux qui ne font pas partie de l’INSEP, des boissons lactées de récupération adaptées aux sportifs réguliers sont également proposées en grandes surfaces ou sur les sites spécialisés.

La balnéothérapie, l’alliée d’une bonne récupération

La balnéothérapie est très efficace pour la détente et la relaxation après des séances d’entraînement intenses. Elle permet, par des hydromassages doux, de stimuler la circulation sanguine. Ainsi, vous éliminez les toxines accumulées pendant l’effort, mais renforcez aussi le tonus musculaire. Elle n’a pas d’effet médical à proprement parler, mais elle participe à la guérison et au soulagement des inflammations et des douleurs. Différents bains chauds (38 °C) et froids (8 °C) sont proposés., Ils possèdent des jets orientables qui mélangent l’air et l’eau, et expulsent l’ensemble sous pression.
Comme la cryothérapie, pour les amateurs, il sera difficile de bénéficier des mêmes effets. Néanmoins, une alternance de jets d’eau froide et chaude dans la douche aura des atouts approchants.

La cryothérapie, une technique qui a fait ses preuves

Le sportif entre dans une chambre de cryothérapie corps entier pendant quelques minutes à -110 °C. Auparavant, il est passé par des salles à -10 °C et -60 °C. Ainsi, il bénéficie des atouts du froid extrême. L’objectif est de créer un choc thermique pour générer une vasoconstriction. Concrètement, le sportif profite d’un effet analgésique et anti-inflammatoire sur l’organisme et les muscles pour récupérer plus rapidement après une séance difficile.

S’il n’est pas toujours possible d’adopter les habitudes des champions, vous pouvez mettre en place des pratiques approchantes. Parce que, comme les champions, vous avez besoin de bien récupérer pour donner le meilleur de vous-même.
Les points-clés à retenir pour une bonne récupération de champion :

  • Le sommeil : n’hésitez pas à faire une sieste.
  • Les boissons de récupération : elles apportent les glucides et les nutriments nécessaires pour la régénération du corps.
  • La cryothérapie : le froid est un allié anti-inflammatoire et analgésique.