Mondial de handball – L’oeil de Ludovic Fabregas (épisode 2)

Première de la poule A grâce à ses 5 victoires en 5 matchs, l’équipe de France a rempli son premier contrat : aborder les 8es de finale du Mondial dans les meilleures conditions possibles. Durant cette phase qualificative, force est de constater que Ludovic Fabregas, le nouvel ambassadeur de Sport-Protech, a particulièrement brillé.
Avec 200 minutes de temps de jeu, le jeune Catalan a été le joueur le plus utilisé de l’effectif. Le pivot a bien rendu la confiance que lui a accordée le duo d’entraîneurs Dinard-Gille. Dissuasif en défense et prolifique en attaque, Ludovic Fabregas a fait feu de tout bois, trouvant le chemin des buts à 15 reprises. Seul Kentin Mahé, avec 19 réalisations, a fait mieux. L’efficacité du numéro 23 a été redoutable : ses 94% de tirs convertis en but font de lui le plus efficace des Experts.

Relève assurée

Ludovic Fabregas a donc bien négocié le gros coup dur qu’a subi la sélection, le forfait de Luka Karabatic. Le pivot titulaire, touché d’entrée face au Brésil, a laissé un grand vide que Ludo a pu combler. « Luka est une pièce maîtresse de l’effectif. Le voir quitter le groupe a été difficile à vivre. Mais j’ai su saisir l’opportunité et le match contre le Japon m’a mis en confiance. »
Cette confiance, la France devra s’en servir ce samedi pour venir à bout de l’Islande. « Ce sera un match difficile face à un adversaire du même calibre que la Norvège. Les Islandais n’ont perdu que d’un but contre la Slovénie et ont fait nul contre la Macédoine. »

27000 spectateurs attendus

Ludovic Fabregas reconnaît que le soutien populaire joue un rôle déterminant dans les performances de l’équipe. « Il y a eu une super ambiance à l’AccorHôtels Arena de Paris et au Hall XXL de Nantes. On a joué devant près de 15000 personnes. Les supporters ont répondu présent. On a bien senti cette proximité, ça nous apporte une motivation supplémentaire. »
Samedi, la jauge augmentera d’un cran. Plus de 27000 spectateurs sont attendus au stade Pierre-Mauroy de Lille. « Ca sera sûrement impressionnant. On aura sûrement un peu de pression mais l’essentiel est de se focaliser sur notre performance ! »

L’adversaire du jour : l’Islande

Argentée aux JO de Pékin (2008), Bronzée à l’Euro 2010, la sélection islandaise a tout d’un outsider redoutable. L’Islande est une terre de handball et ses résultats obtenus sur la scène internationale tendent à le prouver. Bien que privés de leur star Aron Palmarsson, les Nordiques sont sortis d’une poule difficile (Espagne, Slovénie, Macédoine) et vont tenter d’élever leur niveau. « Leur jeu est typiquement scandinave et ils ont un gardien étonnant », prévient Ludovic Fabregas.

France – Islande : samedi 21/01 (17h45), stade Pierre-Mauroy de Lille. TV : BeIN Sports 3