Faire du sport avec un hallux valgus, c’est possible !

Votre pied est déformé sur l’intérieur ? Vous voyez comme un « oignon » ? Il semblerait que ce soit un hallux valgus. L’oignon peut grossir, et votre pied se désaxer encore plus. Mais pas de panique, il y a des solutions avant d’arrêter de faire du sport ou de passer par la case bistouri. Voici comment le prévenir et le contourner.

hallux valgus

Qu’est-ce qu’un hallux valgus ?

L’hallux valgus est une déviation ostéo-articulaire du gros orteil, en dehors (valgus) du gros orteil (hallux). La proéminence osseuse ou « oignon » est la conséquence d’une angulation entre les deux os qui constituent le gros orteil, le premier métatarsien se déplace vers l’intérieur faisant saillie, et la phalange du gros orteil se déplace en dehors vers les autres orteils. Le traitement consiste en un réalignement osseux. C’est un défaut souvent héréditaire et relativement courant. Dans 95 % des cas, il affecte des femmes. Parfois, les deux pieds sont touchés, et le port de chaussures trop serrées ou pointues peut naturellement accentuer le phénomène.

Quel sport pratiquer avec un oignon au pied ?

Finalement, il n’y a pas de sport interdit, mais il y en a de plus opportuns comme :

  • La natation : c’est le sport idéal pour les porteurs d’un hallux valgus, car elle n’occasionne aucun traumatisme, ni pour le rachis ni pour les articulations et elle soulage les pieds puisqu’elle n’impose pas d’appui au sol. Elle n’a donc aucune incidence sur la déformation.
  • Les sports que l’on peut pratiquer pieds nus : ce sont eux aussi de bonnes alternatives. Comme le yoga, le judo ou la danse africaine. Ces activités permettent de développer un meilleur équilibre, car l’hallux valgus peut avoir des effets délétères sur la stabilité. De plus, cela permet de ne pas comprimer les pieds dans des chaussures.

Bien choisir ses chaussures est essentiel
Toutes les disciplines peuvent a priori être pratiquées par les sportifs souffrant d’un hallux valgus. Même si certains arrêtent la pratique du tennis ou le badminton par exemple, car les violents appuis sur l’avant-pied et les chocs latéraux sont douloureux. Pour ce qui est de la course à pied, là encore rien n’est interdit, il est essentiel de bien se chausser.

Quelles solutions pour continuer son sport ?

Dans un premier temps, optez pour une basket avec un chaussant large et souple à l’avant pour éviter le frottement de la chaussure et la formation de corne.
Ensuite, vous pouvez prendre rendez-vous avec un podologue du sport qui pourra, si nécessaire, réaliser une paire de semelles orthopédiques sur mesure. En effet, le déroulement du pas, notamment la propulsion lors de votre foulée, est principalement exercé sur l’articulation du gros orteil. La déformation va alors générer une position différente et peut provoquer des douleurs. Les semelles orthopédiques sur mesure vont permettre de corriger cela et d’amener un confort articulaire et musculaire.
Le port d’une orthèse corrective permet de séparer le gros orteil des autres tout en l’alignant correctement. Cela peut limiter la déformation au cours de la journée. Il s’agit d’une orthèse amovible souple ou semi-rigide de repositionnement des orteils, modelée sur mesure ou non.
Enfin, massez régulièrement vos pieds, car ils subissent des tractions qui entraînent des contractions des muscles plantaires. Un massage profond détendra la voûte et pourra ainsi réduire les tensions.

Gardons à l’esprit que l’hallux valgus est évolutif et que la phase finale reste la chirurgie lorsqu’il devient très prononcé et douloureux. Néanmoins, des solutions existent avant d’en arriver là, alors autant les utiliser.
Les points-clés à retenir pour faire du sport avec un hallux valgus :

  • Il est possible de favoriser les sports qui ne nécessitent pas le port de chaussures.
  • Il est conseillé de porter des baskets plus larges pour plus de confort.
  • Consulter un podologue du sport pour obtenir des semelles et/ou une orthèse sur mesure.