Strapping : pourquoi et comment s’y prendre ?

Les techniques de strapping

strapping Sport Protech

Quelle que soit votre discipline, vous avez sans doute déjà eu affaire aux entorses ou foulures. Ces blessures ne nécessitent pas d’immobilisation, mais le strapping joue un rôle déterminant dans la guérison. Dépendamment de la blessure, cette technique permet entre autres de rester actif et ne pas perdre votre liberté de mouvement.

Quand utiliser le strapping ?

Le strapping est un entrecroisement de bandes adhésives permettant d’établir une contention avec plus ou moins d’intensité. Cette technique permet de maintenir une articulation sans l’immobiliser afin de limiter les mouvements dangereux. Le strapping s’utilise le plus souvent lors de blessures aux ligaments, aux articulations ou même sur des cicatrices.

L’avis d’un médecin spécialisé est indispensable avant de se lancer dans une méthode de strapping. C’est à lui de décider, notamment sur l’élasticité de la bande. Plus on l’étire, plus la contention sera intense. Afin d’éviter de comprimer inutilement votre blessure, il est très important de connaître les bonnes techniques. En outre, il convient de protéger la zone où se trouvent les plaies le cas échéant afin de minimiser les risques d’infection.

Les multiples façons d’utiliser le strapping

De nombreuses méthodes existent dans la façon d’utiliser les bandes de strapping. Plusieurs types de bandes se complètent afin de proposer une protection optimale. Les attelles actives sont étirables à l’infini afin de corriger les blessures au genou ou à la cheville par exemple. Les embases sont des bandes non tendues qui permettent un maintien fortifié.

Dans le cas d’une entorse à la cheville, il convient d’alterner entre des bandes droites peu élastiques sur l’endroit à protéger et des bandes obliques sur le reste de l’articulation. Une entorse au genou peut être strappée de plusieurs manières selon la blessure. De manière générale, sur la zone du ligament, il vous faudra appliquer des bandes non extensibles puis combiner plusieurs directions avec le reste des bandes : en spirale, à l’horizontale, etc. En ce qui concerne les entorses du poignet, le strapping freine les mouvements extrêmes et la bande s’applique de manière circulaire. Ces exemples permettent de mettre en avant plusieurs techniques, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive.

Utiliser le taping en complément du strapping

Pour plus d’efficacité si la blessure le nécessite, le strapping peut être combiné avec des bandes de taping qui permettent entre autres de réguler le système de circulation ainsi que le fonctionnement nerveux et musculaire.

Sport-Protech, n° 1 français dans la protection et la santé du sportif, vous offre des protections adaptées à votre activité. Nous vous accompagnons dans votre saison sportive de manière personnalisée grâce à nos articles de protection et de prévention. Nous vous proposons également une gamme de strapping et bandages de haute qualité pour maintenir les zones sensibles de votre corps.

Les trois points-clés à retenir concernant les méthodes de strapping :

  • Le strapping est une technique de maintien par bandes qui permet une contention contrôlée de la blessure ;
  • La technique du strapping est souvent utilisée dans le cas d’entorses ;
  • Le strapping peut être combiné au tapping pour plus d’efficacité.